l

Schiever s’engage et dit non aux cages !

Après l’arrêt de la vente des oeufs de poules élevées en cage en 2014, Schiever s’attaque désormais à l’élevage cunicole.

 

En effet, l’association spécialisée en bien-être animal CIWF estime qu’en Europe 99% des lapins destinés à la consommation sont élevés en cage. Les lapins d’élevage passent ainsi toute leur vie dans de petites cages grillagées qui leur empêchent les mouvements les plus basiques (tel que se mettre debout) ou d’exprimer leurs comportements naturels (faire des bonds, creuser, se mettre à l’abri et ronger pour se limer les dents). De plus, ces cages leurs causent des blessures fréquentes et un stress permanent.

C’est pourquoi, depuis le 20 mars 2017 Schiever a banni de ses supermarchés la viande de lapins élevés en cage au rayon boucherie traditionnelle.

Schiever intègre depuis plusieurs années la dimension du bien-être animal notamment grâce à son partenariat avec l’association Welfarm – Protection mondiale des animaux de ferme

Comment les lapins filière qualité bi1 sont-ils élevés ?

Les lapins sont élevés dans des parcs qui sont plus grands et plus respectueux des animaux que les cages traditionnelles. Ainsi, chaque lapin bénéficie d’au minimum d’un espace de 800 cm² afin de pouvoir se déplacer et bouger. Les enclos font également au moins 1,8m de long et contrairement aux lapins élevés en cage, les sols sont confortables et non grillagés. La présence de repose pattes permet notamment de limiter les traumatismes.
De plus, contrairement aux cages traditionnelles, il n’y a aucune restriction de hauteur dans les parcs et des plate-formes sont installées afin que les lapins puissent sauter et se reposer en hauteur. Toujours dans l’objectif de permettre aux lapins d’exprimer
leur comportement naturel des objets à ronger sont également mis à leur disposition.

Voir le dossier de presse 

Télécharger l'article